ART BROUT

Exhumer des cimetières de consommation, les ustensiles métalliques,témoins d'un savoir-faire forgé au cours des siècles pour un quotidien enfui…

Les réhabiliter dans un assemblage ludique et spontané. Les offrir au souvenir d'humains dépossédés d'un passé, dit-on, dépassé où l'objet respecté était fait pour durer toute une vie…

A mi-chemin entre l'état solide et l'état de poussière, issu de la décharge et un instant en sursis, avant l'oubli total, loin de l'art vaniteux, voici: "L'ART BROUT"...

monsieur R.

mercredi 6 mai 2015

Père Defesse






2 commentaires:

  1. Rhôôô, il a osé!
    Etant donné le peu d'embonpoint du Père Defesse, j'imagine qu'il officie dans une paroisse pauvre. Par contre les oreilles et le nez rouges laissent supposer qu'il s'agit d'une région viticole..
    Je vois aussi qu'il prend à cœur sa mission : essayer de remettre sur le droit chemin, toutes les brebis égarées. :D

    RépondreSupprimer
  2. On rencontre ces personnages sur la rambla du village et c'est vrai que le père Defesse se démène beaucoup guidé par la lecture de son livre de chevet.

    RépondreSupprimer